Comment créer une forêt-jardin ?

La forêt est une vaste étendue qui regroupe une grande quantité d’arbres, de plants, d’arbustes, de champignons, de feuilles et d’animaux. Aujourd’hui, il est possible d’aménager une forêt à une dimension plus humaine. La permaculture permet de créer un jardin-forêt. Découvrez dans cet article ce que c’est qu’une jardin-forêt et comment la créer.

Qu’est-ce qu’une forêt-jardin ?

Un jardin-forêt est un jardin comestible étagé construit à l’image de la structure, la biodiversité et la résilience d’un jeune boisement naturel. Il abrite des arbres nourriciers de grand ou de petit développement. On y retrouve aussi des arbustes, des vivaces herbacées, des aromatiques, des annuelles, des légumes-racines, des champignons et des lianes. Dans un jardin-forêt, un plan d’eau trouve aisément sa place.

La forêt-jardin est conçue avec des plants soigneusement choisis. Contrairement au jardin traditionnel, le jardin-forêt exige moins d’entretien avec le temps.

Où construire un jardin-forêt ?

Vous avez la possibilité de construire la forêt-jardin aussi bien en ville qu’en campagne. Il n’est pas nécessaire d’avoir un très vaste espace pour sa création. Si vous disposez d’un espace vide, vous pouvez commencer l’aménagement de votre jardin-forêt. Il est également possible de le créer sur un terrain partagé ou sur un terrain communautaire. Si vous n’avez pas d’espace sur le sol, vous avez la possibilité de construire une mini-forêt comestible sur le toit de votre maison.

Comment construire un jardin-forêt ?

Pour la construction de la forêt-jardin, il est important de suivre certaines étapes.

Bien observer son terrain

D’abord, vous devez bien observer le terrain dont vous disposez. Vous devez prendre en compte sa capacité à absorber l’eau, son exposition au soleil, le climat régional, la texture, la morphologie, le pH du sol, et bien plus encore. Cela vous permettra de déterminer les cultures convenant à votre sol. Vous pouvez faire cette étude pendant une ou plusieurs années pour cerner les changements que subit le terrain au fil des saisons. Cela vous permettra de prendre les bonnes décisions en vue de bien construire votre forêt-jardin.

Définir un plan de stratification

Après l’étude du terrain, vous devez maintenant choisir les cultures à mettre en terre. Plusieurs modèles de plantations sont disponibles. La majorité de ces modèles font recours aux strates ou aux étages. Le modèle de Robert Hart convient aux petits et aux grands terrains. Mais le nombre de strates varie en fonction de l’espace réservé. Le jardin peut avoir sept strates à savoir la couche canopée, la strate arborée basse, la strate abusive, la strate herbacée, la strate couvre-sol, la strate tubercules et la strate des plantes grimpantes. Il est possible de réserver une huitième strate pour les champignons.

Si vous êtes un permaculteur débutant ou si vous avez un terrain moyen, l’idéal serait d’opter pour un plan avec trois ou quatre strates pour votre forêt-jardin. La première strate sera réservée aux arbres fruitiers et la deuxième aux arbustes fruitiers. En ce qui concerne la troisième, elle abritera les plantes vivaces. La quatrième strate sera réservée aux plantes grimpantes, champignons et couvre-sol. Vous devez absolument bien connaître les arbres et les plantes choisis.

Faire un plan

Vous avez la possibilité de faire votre plan sur un ordinateur ou sur un papier. Ainsi, vous aurez une idée sur les activités et les besoins en ressources financières, humaines et matérielles. Il devient alors facile de définir un budget préventif et un mode de collecte des fonds. Vous pouvez utiliser vos fonds propres ou des fonds participatifs. Si votre projet est à but lucratif, vous pouvez opter pour un prêt.

L’opérationnalisation du projet

Commencez par préparer le terrain. Pour cela, vous devez enrichir le sol. Il est recommandé de ne pas remuer le sol. L’idéal est de le pailler. A cet effet, il faut acheter de la paille, récupérer des feuilles mortes, du fumier, des cendres et de l’argile. En installant les haies, vous favorisez la rétention de l’eau dans le sol.

Planter les strates

La plantation des strates est une étape importante dans la réalisation de votre jardin-forêt. Vous avez la possibilité d’acheter les plants ou encore de les récupérer en forêt. Généralement, les fruitiers sont plantés en première position. Les strates arborescentes doivent offrir de l’ombre. Après la plantation des fruitiers, vous pouvez planter les plantes vivaces ou les arbustes.

La création de la forêt-jardin doit être bien réfléchie. Il est important de maîtriser les principes de base de la botanique, du jardinage et de l’agroforesterie.

Quelques conseils pour un jardin-forêt

La forêt-jardin nécessite peu d’entretien. Vous aurez tout simplement à tailler les branches des plus grands arbres afin de laisser passer la lumière aux étages inférieurs. Vous devez éliminer la couverture végétale sous la couronne. En ce qui concerne les plantes couvre-sol, les semis sont à éviter car ils risquent d’être étouffés par des herbes. Les plantations de vivaces sont conseillées après un désherbage minutieux. Vous devez bien choisir vos végétaux. Alors que certains se protègent contre les nuisibles, d’autres sont incompatibles et se détruisent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page