Le Framboisier : plantation, culture & palissage

Le framboisier est très apprécié en raison de ses fruits délicats et parfumés. Il est peu exigeant et peut être planté dans quasiment tous les sols. Sa plantation est très simple. Découvrez dans cet article tout les informations à connaitre sur cet arbuste.

Qu’est-ce que le framboisier?

Le framboisier est un arbuste fruitier qui est facile à cultiver. A l’image des fraisiers, les cassissiers, les mûriers et les groseilliers, le framboisier apporte une belle récolte en général. Son entretien facilite cette récolte car elle lui permet de bien produire ses fruits. Il est originaire des sous-bois et des lisières des régions montagneuses d’Europe occidentale. Le framboisier est un arbuste drageonnant appartenant à la famille des Rosacées. Ses rameaux sont appelés cannes.

Il produit des fruits savoureux qui peuvent être utilisés en dessert ou pour accompagner une salade. Les feuilles du framboisier sont aussi utilisées pour faire du thé. La framboise est riche en vitamine C, en potassium, en calcium, en magnésium et en fer. Elle a des propriétés médicales semblables à celles des fraises.

Quelles sont les espèces et les variétés de framboisiers ?

Il existe deux principales espèces de framboisiers. Il s’agit des remontants ou bifères et des non-remontants ou unifères. Les remontants produisent à l’automne et au début de l’été tandis que les non-remontants produisent une seule fois. En ce qui concerne les variétés, elles sont nombreuses. Elles produisent des fruits rouges ou jaunes. Il existe tout de même certaines variétés rares qui donnent des fruits noires ou pourpres.

Où et quand planter le framboisier ?

Le framboisier peut être planté sur une diversité de sols car il pousse bien dans quasiment tous les sols. Mais, son rendement est beaucoup plus meilleur dans une terre riche, légère, fertile et fraîche en comparaison aux terres argileuses. Généralement, il est installé en bordure de potager. Vous avez la possibilité de le planter isolé. Toutefois, vous éviter la pelouse. Le framboisier a besoin d’une bonne quantité de lumière. C’est pourquoi, il est conseillé de l’installer dans un espace ensoleillé à l’abri des vents.

Vous vous demandez quand planter le framboisier ? Qu’il s’agit du framboisier à racines nues ou du framboisier en conteneur, il est recommandé de le planter en automne ou en hiver. Cela facilitera son enracinement, sa reprise et sa fructification. A noter que vous devez éviter de planter le framboisier en périodes de gel.

Comment planter le framboisier ?

Pour la plantation du framboisier remontant ou non, il est important de suivre certaines étapes. Vous devez vous munir d’une bêche et d’un bon compost. Il est nécessaire de bien désherber avant de planter afin d’éviter les risques de concurrence avec d’autres plantes. Ensuite, vous devez bêcher une bande de terre de largeur 1m avant de creuser des trous de 30 cm. Après cette étape, il faut installer la structure de palissage avant de faire le mélange de la terre extraite avec le compost et de remplir aux deux tiers les trous.

Vous devez placer l’arbuste et introduire le reste de mélange terre-fumier. Vous devez absolument éviter d’enterrer le collet pour ne pas ralentir sa croissance. Assurez-vous que l’arbuste soit bien droit et entourez le pied de terre. Après cela, vous pouvez arroser comme cela se doit. Si vous effectuez la plantation au printemps, vous devez bien pailler avec de la paille propre, des résidus de tonte ou du compost afin de maintenir la terre fraiche et empêcher les mauvaises herbes de se développer.

Le palissage des framboisiers

Pour le palissage du framboisier, vous avez trois possibilités à savoir le palissage « sur échalas », le palissage « Arcure à plat » et le palissage « méthode hollandaise ». Le palissage « Arcure à plat » consiste à planter les framboisiers à une distance de 1 à 1,2 m sur une ligne orientée nord-sud. Il faut ensuite tondre trois fils de fer séparés par 40 cm entre deux grands poteaux. Vous pouvez maintenant palisser les tiges du framboisier.

En ce qui concerne le palissage « sur échalas », les framboisiers sont aussi plantés à une distance de 1 à 1,2 m. Vous pouvez planter les échalas au milieu de la touffe ou entre deux touffes. Quant au palissage « méthode hollandaise », il consiste à planter les framboisiers de façon plus proche, c’est-à-dire à 60 ou 70 cm de chaque touffe. Vous devez planter des poteaux de part et d’autre de la ligne de framboisiers. Après cela, il faut attacher les tiges aux fils de fer situés au sommet des poteaux.

La culture et l’entretien des framboisiers

Vous devez arroser en été vos framboisiers et pailler le sol. De plus, vous devez désherber pour éviter la concurrence des graminées. N’hésitez pas à donner un coup de fourche-bêche autour de la touffe. Cela permet d’ameublir la terre. Si vous remarquez des attaques, vous pouvez pulvériser un insecticide à base de pyrène. Afin de protéger vos récoltes des nuisibles comme les oiseaux, il est conseillé d’étendre des filets sur les framboisiers.

La taille et la récolte des framboisiers

Vous devez faire une taille de formation l’hiver suivant la plantation et une taille de fructification en fin de récolte. Après la récolte des variétés non remontantes en juillet, les cannes fructifiées peuvent devenir nuisibles. Vous devez donc les couper au ras du sol au mois d’août. En ce qui concerne les variétés remontantes, vous devez aussi couper au ras du sol les cannes qui ont fructifié en juillet. Vous devez également tailler celles qui ont fructifié à l’automne.

La récolte des framboisiers se fait quand les fruits ont une couleur rose. Vous devez les cueillir avec délicatesse et faire attention à ne pas les écraser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page